Développement du Tourisme

Le pays de la vallée du Lot 47 a pour mission, depuis 1997, d’œuvrer pour le développement du tourisme en

- montant des programmes de développement touristique dans le cadre de contrats avec l’Europe, l’Etat, la région, le département, l’’Entente de la vallée du Lot
- en aidant les porteurs de projets tourisme publics ou privés (de la réflexion initiale à la demande de subvention)
- en favorisant la restructuration de l’organisation touristique (regroupement des offices de tourisme, taxe de séjour, coordination d’actions communes)
- en lançant ou en participant aux études réalisées dans la zone de la Vallée du Lot 47
- en coordonnant des actions avec des professionnels du tourisme et en favorisant les partenariats entre eux
- en stimulant la création de projets touristiques (infrastructure, promotion, …)
- en assurant un rôle de promotion des produits touristiques du territoire en lien avec le C.D.T. (dépliants Pays, prêt à poster, salons, internet….)
- en travaillant en partenariat avec les institutionnels du tourisme de tous les échelons territoriaux

Le pays de la vallée du Lot a travaillé ces sujets depuis 1997 dans le cadre de contrats « tourisme » successifs.

Le tourisme en vallée du lot 47 se caractérise par :

Le LOT qui invite à l’itinérance fluviale, vélo, pêche (thématiques organisées : itinéraire fluvial et véloroute)
Le patrimoine : Les bastides et villages de caractère et le château de Bonaguil
L’agritourisme (visites fermes, animations, marchés,)

Le terme « La vallée du Lot » est porteur d’une véritable image touristique attractive

Depuis 1997, les constats globaux sur le tourisme sont les suivants :

- l’organisation des offices de tourisme a été révolutionnée : de communaux, ils sont devenus communautaires

  • Les communes se sont regroupées en communautés des communes elles ont pris la compétence tourisme
  • On est passé de 20 à 6 OTSI
  • La taxe de séjour se généralise progressivement (pres de la moitié du territoire la prélève).
  • Mais il reste encore des secteurs non organisés à une échelle touristiquement valable

- L’augmentation de la capacité d’hébergement en résidences de tourisme et en hébergement chez l’habitant a été notable : de 8000 lits en 2000 à 10 000 lits en 2009

- La mise en valeur du site majeur en Aquitaine BONAGUIL a porté ses fruits de 55 000 visiteurs à 70 000 en 2009)

- De nombreuses activités touristiques ont été créées (lieux de visites et activités de loisirs)

- La remise en navigation du Lot a été faite (écluses, pontons d’accostage nombreux aménagements publics et privés, organisation de l’accueil, action de promotion, ..) malheureusement la sécheresse de la Garonne et les difficultés de création des écluses de Fumel /Saint-Vite ont réduit considérablement l’intérêt de ces efforts.

- Un point noir : la majorité des baignades naturelles ont été fermées et de nombreuses piscines sont obsolètes

Actuellement le pays a passé une convention tourisme qui définit les enjeux prioritaires de développement pour la période 2010 /2013.

LES ENJEUX DU TOURISME EN VALLEE DU LOT 47 dans la convention tourisme 2010 / 2013

Une constante : Accompagner les porteurs de projets

Une priorité : développer et créer « des prestations adaptées aux familles avec enfants »

Et 4 enjeux de développement

Enjeu n°1 : achever la réorganisation des organismes locaux du tourisme (OTSI)

  • regroupement des offices de tourisme
  • organisation des fonctions touristiques
  • coordination d’actions communes

Enjeu n°2 : la qualification de l’offre thématique

  • L’itinérance : le fluvial et le vélo.
  • Le patrimoine : site majeur de Bonaguil et petit patrimoine
  • L’agritourisme ( les fermes à découvrir et les marques de pays)

Enjeu n°3 : le défi « qualité »

  • Le Plan qualité France : mis en place de Plans Locaux de Formation (PLF) pour améliorer la qualité de l’accueil
  • Hébergements : augmenter le nombre et la qualité des lits
  • Les points baignade : retrouver la possibilité de se baigner

Enjeu n°4 : renforcer la notoriété par le biais du e-tourisme

  • SIRTAQUI : Développer l’utilisation de la base de données touristiques régionales
  • Internet : Améliorer l’efficacité de l’utilisation de cet outil par tous les partenaires touristiques

Téléchargez convention tourisme-les enjeux

Natys